Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

source : http://al.alawi.1934.free.fr

«  Dr. Marcel Carret a écrit ce texte, daté « Tanger, mai 1942 », sur demande d'un faqir Alawi d'origine occidentale qui n'avait pas connu le Cheikh Al-Alawi et qui avait été initié au Tasawwuf après la mort du Cheikh par un de ses muqaddams marocains qui lui-même vivait alors à Tanger. La première édition en français de ce texte était sous forme de livret de trente pages édité à Mostaganem en 1947 sous le titre : Le Cheikh EL-Alaoui (Souvenirs). Le témoignage du Docteur Carret n’a nul besoin de présentation. La lisibilité du texte lui-même nous en dispense. De plus, de larges extraits de celui-ci constituent le premier chapitre du livre très connu et partout apprécié de M. Martin Lings, intitulé « Un Saint Musulman du XX" siècle » (cf. Note1). Cet ouvrage est d’ailleurs jusqu’à présent le seul qui existe en une langue occidentale concernant le Cheikh et son œuvre, et il demeure d’une grande utilité. Il faut savoir toutefois qu’il est exclusivement axé sur l’aspect soufi de l’enseignement du Cheikh, c’est-à-dire le plus rétif à la connaissance simplement intellectuelle, et, partant, ce n’est qu’une approche pour une compréhension extérieure de la doctrine soufique. Car le taçawwuf ou Soufisme ne se transmet guère que d’un Maître régulier à un disciple éprouvé, et jamais autrement. Le Docteur Carret fut le médecin du Cheikh et il était devenu un ami et un intime de la Zawiya (lieu de réunion des foqara) sans cependant jamais faire partie de la confrérie.

Je rencontrai pour la première fois le Cheikh Al Alaoui au printemps de 1920. Ce ne fut pas par hasard. J’avais été appelé auprès de lui comme médecin. Je n’étais alors installé à Mostaganem que depuis quelques mois. Quel motif avait pu inciter le Cheikh à consulter un médecin, lui qui attachait si peu d’importance à nos petites misères corporelles? Et pour quelle raison m’avait-il choisi, parmi tant d’autres, moi nouveau venu ? [Lire la suite]

 

Tag(s) : #Ahmad al-Alawi